Covid-19 : le laboratoire français Sanofi arrête le développement de son vaccin à ARN messager

Le groupe estime que ce dernier arriverait trop tard sur le marché. Il poursuit en revanche les essais pour son autre candidat-vaccin à protéine recombinante.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo d'illustration. Le laboratoire Sanofi a annoncé le 28 septembre 2021 l'arrêt du développement de son vaccin à ARN messager contre le Covid-19. (FRANK HOERMANN / SVEN SIMON / AFP)

C'était la dernière étape avant une commercialisation. Sanofi ne ménera pas d'essais de phase 3 pour son vaccin à ARN messager contre le Covid-19, a annoncé le laboratoire français mardi 28 septembre. Le groupe, qui travaillait à ce candidat-vaccin depuis mars 2020 avec Translate Bio, avait même racheté début août cette biotech américaine pour quelque 2,7 milliards d'euros. Mais malgré des résultats positifs en phases 1 et 2, Sanofi juge que celui-ci arriverait trop tard sur le marché, alors que 12 milliards de doses de vaccins contre le Covid-19 auront été produites d'ici la fin de l'année.

>> Retrouvez toutes nos réponses à vos questions sur les vaccins contre le Covid-19

"Le besoin n'est pas de créer de nouveaux vaccins Covid-19 à ARNm, mais d'équiper la France et l'Europe d'un arsenal de vaccins à ARN messager pour une prochaine pandémie, pour de nouvelles pathologies", explique Thomas Triomphe, le vice-président de la branche vaccins de Sanofi. "Il n'y a pas de besoin de santé publique d'avoir un autre vaccin à ARN messager", poursuit-il. Les résultats de la phase 3 sur son autre vaccin, fondé lui sur une protéine recombinante et développé avec le britannique GSK, sont quant à eux toujours attendus avant fin 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.