Covid-19 : l’appel à l’aide des médecins en Martinique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : l’appel à l’aide des médecins en Martinique
France Info
Article rédigé par
Stéphanie Pérez - franceinfo
France Télévisions

En Martinique, frappée de plein fouet par la quatrième vague de Covid-19, c'est le retour au confinement depuis le vendredi 30 juillet. Ces nouvelles restrictions provoquent des tensions entre la population et les forces de l'ordre.   

La vague est bien plus puissante que les trois précédentes. La Martinique, frappée de plein fouet par la quatrième vague de Covid-19. 40% des admis en réanimation ont moins de 40 ans, aucun n’est vacciné. Une défiance importante de la part d’une population qui doute de la réalité de la gravité de l'épidémie, qui doute du vaccin. "Là, c’est un décès survenu ce matin. Les agents de la morgue sont débordés. Ils n’ont plus récupéré la dépouille il n’y a que très peu de temps", explique Régine Mainge, cadre infirmière du service réanimation CHU Fort-de-France.      

Un service de réanimation saturé   

Dans le huis clos du service de réanimation, on compte désormais les morts chaque jour. Quinze depuis vendredi. Les lits de réanimation ne restent pas inoccupés bien longtemps. Le service de 35 places est saturé. Les courbent d’admission de patients Covid-19 s’affolent. 186 patients et un casse-tête pour le chef de service. En sous-effectif, les soignants luttent malgré tout contre le virus. Les médecins sont affirmatifs, le nombre de décès est en augmentation, une vingtaine rien que depuis le vendredi 30 juillet. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.