Covid-19 : la vaccination élargie, les pharmaciens mis à contribution

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la vaccination élargie, les pharmaciens mis à contribution
franceinfo
Article rédigé par
C. Weill-Raynal - franceinfo
France Télévisions

À partir de mardi 2 mars, les pharmaciens vont pouvoir vacciner les patients contre le Covid-19. En outre, le vaccin d’AstraZeneca est désormais préconisé pour les personnes au-delà de 65 ans présentant des pathologies facteurs de risque.

La campagne de vaccination s’accélère en France. Celle-ci est depuis le mardi 2 mars élargie aux pharmaciens, désormais autorisés à vacciner. Les personnes qui souhaitent se faire vacciner approuvent ce choix. "Le pharmacien qui permet d’accélérer le processus, je trouve ça bien", avance une femme. Une autre partage son avis : "Ce serait bien que ça aille plus vite, c’est clair." Jusqu’ici, les vaccins se faisaient chez le généraliste ou dans les centres de vaccination dédiés.

Neuf millions de vaccinés fin-mars

Autre changement notable mis en avant, alors qu’il était jusque-là limité aux personnes âgées entre 50 et 64 ans, le vaccin d’AstraZeneca est élargi aux patients de 65 à 74 ans présentant des pathologies facteurs de risque. "Ce vaccin est efficace pour la prévention des hospitalisations, pour la prévention des formes symptomatiques notamment chez les personnes âgées", détaille le Pr Daniel Floret, de la Haute autorité de santé (HAS) qui est à l’origine de cette recommandation. L’objectif est d’avoir vacciné neuf millions de Français à la fin-mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.