Covid-19 : la vaccination des adolescents progresse

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
A l'approche de la rentrée scolaire, les jeunes de 12 à 17 ans sont de plus en plus nombreux à se faire vacciner même si le pass sanitaire ne sera pas appliqué dans les écoles.
FRANCE 3
Article rédigé par
R. Michelot, T. Hesnard, M. Anglade, S. Korwin - France 3
France Télévisions

A l'approche de la rentrée scolaire, les jeunes de 12 à 17 ans sont de plus en plus nombreux à se faire vacciner même si le pass sanitaire ne sera pas appliqué dans les écoles.

Pour vivre une rentrée scolaire en toute liberté, les jeunes sont de plus en plus nombreux à se faire vacciner même si le pass sanitaire ne sera pas appliqué dans les écoles. "Je vais pouvoir aller au cinéma, faire des sorties normales, comme ça il n'y aura pas de problème à la rentrée", raconte un adolescent qui vient de recevoir sa deuxième injection du vaccin à Nanterre (Hauts-de-Seine). Chacun a sa raison de franchir le pas alors que la vaccination est ouverte aux jeunes entre 12 et 17 ans depuis le mois de juin.

Le pass obligatoire pour les 12-17 ans fin septembre

En France, la vaccination des jeunes progresse : 54,6% des adolescents ont reçu au moins une dose de vaccin et 30,3% disposent d'un schéma vaccinal complet. Cette accélération intervient avant de nouvelles restrictions pour jeunes car dès le 30 septembre, le pass sanitaire sera obligatoire pour les 12-17 ans dans les restaurants, musées, cinémas et clubs de sport. La mesure inquiète déjà les associations sportives qui comptent de nombreux licenciés mineurs. Le ministère de l'Education nationale a confirmé que le pass sanitaire ne sera exigé ni au collège, ni au lycée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.