Covid-19 : la vaccination des adolescents, nouvelle étape vers l'immunité collective

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la vaccination des adolescents, nouvelle étape vers l'immunité collective
FRANCEINFO
Article rédigé par
C. Sinz, C. Vérove, A. Etienne, J. Roth, S. Pichavant, N. Savok - franceinfo
France Télévisions

La vaccination s'ouvre aux 12-17 ans à partir du mardi 15 juin. Les adolescents pourront être vaccinés avec le vaccin de Pfizer contre le Covid-19. Cette nouvelle étape de la campagne est cruciale à la veille des vacances d'été et de la liberté retrouvée. 

À 15 ans et demi, accompagnée de sa mère, Eden a sauté le pas, en trouvant un créneau libre pour se faire vacciner dans un centre près de Lille (Nord). "Je veux devenir médecin, je pense que c’est bien de montrer l’exemple", affirme la jeune fille. À Strasbourg (Bas-Rhin), les promeneurs du dimanche semblent aussi convaincus par l’utilité du vaccin.

Vers une immunité collective

La vaccination des jeunes âgés de 12 à 17 ans s’ouvre officiellement, mardi 15 juin, uniquement avec du Pfizer. Pour pouvoir vacciner un mineur, il faut l’accord oral de l’adolescent, l’autorisation des deux parents et la présence de l’un d’eux. Une autorisation parentale est disponible sur le site du ministère de la Santé. Vacciner les plus jeunes constitue un impératif, pour les épidémiologistes, pour arriver à l’immunité collective, fixée à 80%. En vaccinant avant les vacances, le gouvernement espère une rentrée plus apaisée, sans fermeture de classes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.