Covid-19 : la vaccination des 12-18 ans divise les ados, partagés entre l'espoir "d'une scolarité et d'une vie normales" et la crainte du vaccin

La vaccination des 12-18 ans se fera à partir du 15 juin, uniquement sur la base du volontariat et avec l'accord des parents.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des collégiens dans leur établissement en novembre 2020.  (VANESSA MEYER / MAXPPP)

En ouvrant la vaccination contre le Covid-19 aux 12-18 ans, l'un des objectifs du gouvernement est de limiter les fermetures de classe à la rentrée. C'est justement pour cela que Blandine souhaite que son fils Lucas, 13 ans, obtienne une dose de Pfizer. "Si tous les enfants sont vaccinés, on a l'espoir que leur scolarité reprenne normalement", espère-t-elle. La vaccination pour les ados débutera le 15 juin, sur la base du volontariat et avec l'accord des parents. 

>>> Covid-19 : la vaccination des 12-18 ans se fera "sur la base du volontariat, avec l'accord des parents", détaille Olivier Véran

La possibilité de se faire vacciner est plutôt bienvenue chez certains collégiens, rencontrés par franceinfo : "Ça fait deux ans que ce n'est plus du tout comme avant, on porte des masques, on est très limités par rapport à nos mouvements, explique Lucas. Il y a des activités qu'on ne peut plus faire. Si on me demande de me faire vacciner, je le fais", à condition de ne pas prendre la place de quelqu'un, ajoute-t-il. Leonardo, lycéen, veut aussi retrouver sa vie d'avant, "sortir sans contraintes, surtout cet été."

Pour Maëlys, 17 ans, la vaccination est un passeport pour retrouver un être cher. "Mon grand-père est très fragile parce qu'il a eu plusieurs cancers et ça fait super longtemps que je ne l'ai pas vu. Du coup, j'ai hâte de me faire vacciner et de le voir." 

Cependant, certains ados expriment des craintes. Dina, 15 ans, n'ira pas se faire vacciner. "Moi ça ne m'intéresse pas du tout, le vaccin. Je ne sais pas ce qu'il y a dedans, ni les effets secondaires possibles." La jeune fille ne sera d'ailleurs pas obligée de recevoir une injection, puisque cette vaccination des jeunes se fera sur la base du volontariat. 

Les ados et la vaccination : reportage de Maureen Suignard
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.