Covid-19 : la ruée vers la troisième dose

Publié
Covid-19 : la ruée vers la troisième dose
France 3
Article rédigé par
J.Benzina, Y.Relat, A.Husser, France 3 Provence-Alpes, P.Brame - France 3
France Télévisions

C'est la principale arme du gouvernement pour tenter d'endiguer la cinquième vague : une dose de rappel, cinq mois après la dernière injection. Beaucoup se sont précipités sur les rendez-vous avant même les annonces d'Olivier Véran, jeudi 25 novembre. 

À Marseille (Bouches-du-Rhône), c'est la ruée vers la troisième dose. Juste après les annonces d'Olivier Véran jeudi 25 novembre, les rendez-vous sur les plateformes médicales ont été pris d'assaut. "400 000 ont été pris pour une troisième dose, on s'attend à un pic de 700 000 voire 800 000 dans les jours qui viennent", indique Arthur Thirion, directeur général de Doctolib France.

Évolution du pass sanitaire

La troisième dose est ouverte à tous les adultes de plus de 18 ans, cinq mois après la dernière injection. Pour inciter les Français à se faire vacciner, le pass sanitaire va s'adapter : pour qu'il soit toujours valable à partir du 15 janvier, il faudra avoir fait sa dose de rappel au maximum sept mois après la dernière injection. Une décision qui divise. Pour injecter les 26 millions de doses dont dispose la France, 1 126 vaccinodromes existent et d'autres vont être ouverts dans les prochains jours. 19 millions de Français sont concernés par cette troisième dose, alors que six millions ont déjà fait leur rappel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.