Covid-19 : la France prépare la première phase de vaccination

Comme tous les pays du monde, la France prépare sa campagne de vaccination pour enrayer la pandémie de Covid-19.

L’ensemble de la planète, ou presque, se prépare à vacciner sa population. La France n’en fait pas exception, comme le rappellent régulièrement Emmanuel Macron et le gouvernement, via notamment une conférence de presse, jeudi 3 novembre. Mais la prudence est encore de mise. Alain Fischer, le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, accompagnant le Premier ministre, expliquait : "Par définition, le recul à ce jour sur l’évaluation de la sécurité et l’efficacité de ces vaccins ne dépasse pas deux à trois mois, c’est encore bref mais significatif".

Un suivi très précis dans les Ehpad

En France, le vaccin de Pfizer semble prendre les devants alors que des effets secondaires "négligeables" comme de la fatigue ou des maux de tête ont été décelés. Sur 43 000 tests, ce vaccin a une efficacité de 95% sept jours après la deuxième dose. Les résidents des Ehpad seront les premiers à être vaccinés, et il y aura un suivi précis. "Ce sera par tranche d’âge, suivant la réaction des personnes, surtout pour les personnes âgées, il faut regarder les effets secondaires, des syndromes fébriles, tout cela mesuré", avance la professeure Christine Rouzioux, virologue à l'Académie de médecine.

L\'arrivée de plusieurs vaccins efficaces contre le Covid-19 et l\'optimisme qui l\'accompagne ne doit pas faire baisser la garde, prévient l\'OMS.
L'arrivée de plusieurs vaccins efficaces contre le Covid-19 et l'optimisme qui l'accompagne ne doit pas faire baisser la garde, prévient l'OMS. (STEPHANE FERRER YULIANTI / HANS LUCAS / AFP)