Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : la France choisit d'administrer deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech, contrairement au Royaume-Uni

La France garde sa stratégie initiale, alors que les Britanniques ne vont injecter qu'une seule dose du même vaccin, des laboratoires Pfizer/BioNTech.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des doses de vaccin des laboratoires Pfizer/BioNTech (illustration). (JACK GUEZ / AFP)

Tous les pays n'optent pas pour les mêmes procédures à propos de la vaccination contre le Covid-19 : alors que les autorités britanniques ont récemment changé leur stratégie vaccinale pour injecter une seule dose du vaccin Pfizer/BioNTech et ainsi protéger plus de monde, la France choisit de faire injecter deux doses, pour plus d'efficacité.

Contacté par franceinfo, le ministère de la Santé affirme suivre la préconisation des laboratoires Pfizer/BioNTech, qui indiquent que le vaccin doit être injecté à deux reprises, à trois semaines d'intervalle. Cela permet une efficacité à 95% du vaccin, contre 70% si une seule dose est reçue, selon les laboratoires.

Une deuxième dose sécurisée

La stratégie vaccinale française prévoit également de sécuriser les stocks pour la deuxième dose. Quand une personne reçoit un premier vaccin, le deuxième est mis de côté dans un centre de stockage pour assurer aux patients de recevoir une double dose, même en cas de problème d'approvisionnement.

Cela signifie donc que la moitié des vaccins sont stockés dans des congélateurs pendant trois semaines, et que moins de monde est vacciné. Mais cette stratégie assure, selon le ministère de la Santé, que tout le monde recevra deux doses dans les délais prévus par le protocole de vaccination.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.