Covid-19 : la cyberattaque dont a été victime l'Agence européenne des médicaments "n'aura pas d'impact" sur la livraison des vaccins

"Nous sommes entièrement opérationnels", a déclaré Emer Cooke, directrice de l'instance européenne qui délibère actuellement sur la délivrance d'autorisations pour plusieurs vaccins contre le Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de l'Agence européenne des médicaments, à l'entrée de son siège à Amsterdam (Pays-Bas), le 15 novembre 2019.  (LEX VAN LIESHOUT / ANP / AFP)

Les campagnes de vaccination contre le Covid-19 ne seront pas retardées. La cyberattaque dont a été victime pendant deux semaines l'Agence européenne des médicaments (AEM) n'affectera "pas" le calendrier de livraison des vaccins, a assuré sa directrice, jeudi 10 décembre. 

"Je peux vous assurer que cela n'aura pas d'impact sur les délais prévus pour la livraison des vaccins et nous sommes entièrement opérationnels", a ainsi déclaré Emer Cooke.

L'agence basée à Amsterdam (Pays-Bas) mène une enquête "de concert avec des experts en provenance des organismes de cybersécurité à travers l'UE, les autorités judiciaires et la police néerlandaise", a souligné sa directrice générale.

Une décision attendue bientôt pour le vaccin de Pfizer et BioNTech

L'AEM délibère actuellement sur la délivrance d'autorisations pour plusieurs vaccins contre le Covid-19. Des documents liés à celui de Pfizer et BioNTech ont été piratés lors de la cyberattaque. L'agence doit rendre le 29 décembre au plus tard sa décision sur une autorisation conditionnelle de ce candidat vaccin déjà approuvé au Royaume-Uni, à Bahreïn et au Canada.

A ce stade, les vaccins "semblent prometteurs, à la fois du point de vue de la sécurité et de leur efficacité et nous n'avons pas repéré de sujets d'inquiétude", a fait valoir Emer Cooke.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.