Covid-19 : la Corée du Nord annonce que l'épidémie a fait 21 nouveaux morts, deux jours après l'annonce officielle du tout premier cas

Plus d'un demi-million de personnes présentent actuellement de la "fièvre" dans le pays, selon l'agence de presse d'Etat nord-coréenne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le leader Kim Jong-un, le 14 mai 2022, à Pyongyang (Corée de Nord). (STR / KCNA VIA KNS)

Ils sont désormais 27 à avoir succombé au Covid-19. La Corée du Nord a fait savoir, samedi 14 mai, que 21 personnes supplémentaires sont mortes à cause de la "fièvre" qui touche le pays, deux jours seulement après l'annonce officielle du tout premier mort dû au Sars-Cov-2. Le pays reclus de 25 millions d'habitants a également fait savoir que plus d'un demi-million de malades sont contaminés. 

"Le nombre de personnes présentant de la fièvre entre fin avril et le 13 mai est supérieur à 524 440", selon KCNA, l'agence de presse d'Etat qui a rapporté 27 décès au total. Ils étaient 187 800 jeudi, selon cette même source.

>> Ce que l'on sait de la situation sanitaire en Corée du Nord, qui vient de déclarer ses premiers décès liés à la maladie

La Corée du Nord avait annoncé jeudi ses premiers cas de Covid-19, déclarant passer en régime de "prévention d'urgence maximale des épidémies", ce qui implique des mesures de confinement, après que des personnes ont été testées positives à l'un des sous-variants d'Omicron, BA.2.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.