Covid-19 : la campagne de vaccination s'accélère ce week-end

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : une campagne de vaccination accélérée pendant tout le week-end
France 2
Article rédigé par
J. Longchampt, B. Poullain, J. Cohen-Olivieri, France 3 Régions, A. Richer - France 2
France Télévisions

La campagne de vaccination prend de l’ampleur et s’accélère, samedi 6 mars. Tout le week-end, des centres de vaccination éphémères sont mis en place dans toute la France pour vacciner le plus grand nombre.

220 000 personnes ont été vaccinées samedi 6 mars. Un chiffre qui a doublé par rapport au week-end dernier. Le gouvernement a fait en sorte de tout mettre en œuvre pour respecter les objectifs ambitieux en ce qui concerne la vaccination. Des gymnases ont été réquisitionnés, comme à Palaiseau (Essonne), où une centaine de volontaires doivent vacciner 1 400 personnes sur deux jours. À Annecy (Haute-Savoie), il y avait des heures de queue pour se faire vacciner, tout comme à Toulouse (Haute-Garonne), où le stade de rugby a été mis à profit. "Je veux bouger, vivre, voyager", s’exclame une femme.

Éviter de gaspiller des doses


À Nice (Alpes-Maritimes), pour ne pas jeter de doses, certaines personnes de plus de 50 ans sans comorbidités ont pu être vaccinées. Audrey Richer était en duplex d’Antibes (Alpes-Maritimes) dans le 20 Heures de France 2. "La vaccination est possible jusqu’à 21 heures. Certaines personnes ont rendez-vous à 20h10 ou 20h20, détaille la journaliste de France Télévisions. Le gymnase a été réaménagé ce matin, il accueille les plus de 75 ans pour le vaccin Pfizer. Le centre habituel est réservé aux 50-64 ans avec comorbidités pour le vaccin d’AstraZeneca. Les rendez-vous ont lieu toutes les 10 minutes de 9 heures à 21 heures."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.