Covid-19 : l'UE "prête à discuter" de la proposition américaine de lever les brevets de propriété intellectuelle sur les vaccins

L'administration du président américain Joe Biden a annoncé mercredi soutenir la suspension des brevets pour accélérer la production mondiale de vaccins. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à Bruxelles (Belgique), le 27 avril 2021.  (OLIVIER HOSLET / POOL / AFP)

Les freins à la levée des brevets sur les vaccins semblent s'estomper. L'Union européenne se dit "prête à discuter" de la proposition américaine de suspendre les protections de propriété intellectuelle sur les vaccins contre le Covid-19, afin d'en accélérer la production et la distribution, a déclaré jeudi 6 mai la présidente de la Commission européenne.

"Nous sommes prêts à discuter de la façon dont la proposition américaine peut permettre d'atteindre cet objectif", a assuré Ursula von der Leyen. Dans un discours en visioconférence, elle a cependant rappelé que l'UE était pour l'heure "le principal exportateur de vaccins du monde" et a appelé les autres pays producteurs à lever leurs restrictions pour exporter leurs doses.

Une levée temporaire des brevets est notamment réclamée par l'Inde et l'Afrique du Sud pour pouvoir accélérer la production, mais certains pays, dont la France, y sont farouchement opposés. Jusqu'à présent, l'UE ne se disait pas favorable, arguant que cette solution prendrait du temps, faute de moyens de production immédiatement mobilisables.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.