Covid-19 : l'OMS demande aux laboratoires de partager 50% de leurs vaccins avec Covax

"Nous avons besoin de 250 millions de doses supplémentaires d'ici septembre, et de 100 millions de doses rien qu'en juin et juillet", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme reçoit une dose du vaccin d'AstraZeneca à Siaya (Kenya), le 18 mai 2021. (BRIAN ONGORO / AFP)

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé, lundi 7 juin aux fabricants de vaccins contre le Covid-19, de réserver la moitié de leur production de doses en 2021 pour Covax, le dispositif permettant aux pays les plus pauvres d'accéder à la vaccination.

"Nous avons besoin de 250 millions de doses supplémentaires d'ici septembre, et de 100 millions de doses rien qu'en juin et juillet", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. La vaccination inéquitable est une menace pour toutes les nations, pas seulement pour celles qui ont le moins de vaccins."

Alors que les pays riches ont pris d'assaut les vaccins, Covax, qui fournit gratuitement des doses à 92 pays défavorisés et veut assurer une distribution équitable parmi ceux qui sont en mesure de les payer, ne parvient pas à fonctionner à plein régime. L'Inde, où Covax se fournit principalement en doses, a notamment bloqué les exportations de son vaccin en raison de la résurgence de l'épidémie de Covid-19 sur son territoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.