Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : l'Inde autorise deux vaccins, dont celui d'AstraZeneca

Dans le deuxième pays le plus touché par la pandémie, près de 150 000 personnes sont décédées des suites du Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme participe à un exercice de simulation en vue de la campagne de vaccination contre le Covid-19, le 2 janvier 2021, en Inde. (VISHAL BHATNAGAR / NURPHOTO / AFP)

La vaccination va commencer en Inde. Le pays a autorisé l'utilisation, "pour des situations d'urgence", de deux vaccins contre le Covid-19, l'un développé par AstraZeneca et l'université d'Oxford et l'autre par la firme pharmaceutique indienne Bharat Biotech, a annoncé dimanche 3 janvier l'autorité locale de régulation du médicament.

Le Premier ministre, Narendra Modi, a estimé que cette approbation, selon une procédure accélérée, constituait "un tournant décisif pour renforcer l'esprit de combat" et pour "accélérer la marche vers une nation plus saine et débarrassée du Covid-19".

L'Inde, qui compte 1,3 milliard d'habitants, est le deuxième pays le plus touché par la pandémie, avec à ce jour plus de 10,3 millions de personnes infectées. Près de 150 000 personnes sont décédées des suites du Covid-19. Le taux de nouvelles infections a remarquablement diminué par rapport à la situation de septembre, quand plus de 90 000 cas étaient recensés chaque jour.

Le plus gros producteur de vaccins au monde

Ce feu vert doit permettre de donner le coup d'envoi d'une vaste campagne de vaccination. Des exercices de simulation ont déjà été réalisés au plan national, et 96 000 travailleurs de la santé ont été formés pour administrer le vaccin.

Le Serum Institute d'Inde, le plus gros producteur de vaccins au monde, a indiqué qu'il fabriquait chaque mois entre 50 et 60 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca. Son directeur général, Adar Poonawalla, a réagi à l'annonce des autorités indiennes, affirmant sur Twitter que le vaccin serait "prêt à être distribué dans les prochaines semaines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.