Vaccination des 5-11 ans contre le Covid-19 : l'accord des deux parents demandé

Pour les enfants de 12 à 15 ans, l'accord d'un seul parent continue à suffire. Enfin, les adolescents de 16 ans et plus peuvent se faire vacciner sans accord parental.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une petite fille reçoit une injection du vaccin Pfizer / BioNtech contre le Covid-19, à Grasse (Alpes-Maritimes), le 5 janvier 2022.  (ERIC DERVAUX / HANS LUCAS / AFP)

L'accord des deux parents, et non plus d'un seul, va désormais être nécessaire pour vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19, a annoncé jeudi 6 janvier le ministère de la Santé. Pour les enfants de 12 à 15 ans, l'accord d'un seul parent continue à suffire. Enfin, les adolescents de 16 ans et plus peuvent se faire vacciner sans accord parental.

Concrètement, un seul parent peut être présent lors du rendez-vous de vaccination d'un enfant de 5 à 11 ans, mais il doit être muni d'une attestation sur l'honneur selon laquelle le deuxième parent est d'accord, a précisé le ministère. Selon lui, cette nouvelle disposition fait suite à une demande du Conseil d'Etat.

Plus de 65 000 enfants ont reçu au moins une injection 

La vaccination a été ouverte à l'ensemble des 5-11 ans le 22 décembre. A la date du 4 janvier, quelque 67 000 enfants de cette tranche d'âge ont reçu au moins une injection. "Ce chiffre peut sembler encore peu élevé, pour autant il augmente bien", a-t-on estimé au ministère, en relevant qu'avec un peu plus de 17 000 vaccinations, mercredi avait été "la plus grosse journée de la campagne pédiatrique" de vaccination.

La vaccination des 5-11 ans se fait avec le vaccin Pfizer, mais adapté à cet âge (3 fois moins dosé). La France a reçu 1,9 million de doses et va en recevoir un million supplémentaire en janvier, pour un total de plus de 6 millions fin février. Par ailleurs, le ministère a modifié le délai entre les deux premières injections du vaccin pour les enfants. Si l'intervalle de 21 jours reste "optimal", il est désormais possible de prendre rendez-vous de 18 à 24 jours entre la première et la deuxième dose.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.