Covid-19 : en Italie, des "pièces à câlins" dans les maisons de retraite pour prendre ses proches dans les bras

En Italie, les maisons de retraite ont trouvé une solution pour que les résidents puissent enlacer de nouveau leurs proches. De larges voiles en plastique ont été installés pour laisser passer la tendresse, mais pas le virus.

Article rédigé par
édité par Cyrille Ardaud - Bruce de Galzain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une "pièce à câlins" dans une maison de retraite en Italie. Un voile de plastique protège les pensionnaires, qui peuvent enlacer leurs proches. (BRUCE DE GALZAIN / RADIO FRANCE)

"Même à travers ce plastique, c'est tellement beau..." Pour la première fois depuis près d'un an et le début de la crise sanitaire, Gina, 88 ans peut prendre son fils dans les bras. Ces derniers mois en Italie, des "pièces à câlins" ont fait leur apparition dans les maisons de retraite. En attendant le retour à une vie normale, elles permettent aux résidents de retrouver un peu de tendresse et d'enlacer leurs proches.

Le premier établissement a avoir imaginé ce concept de stanza degli abbracci se trouve dans le nord du pays, près de Venise. Depuis, le phénomène s'est étendu au reste de l'Italie, où la population est la plus âgée au monde, juste après le Japon. Seul inconvénient de ces câlins, ils se font désormais à travers un voile en plastique un peu rigide, mais qui protège d'une éventuelle contamination. Loin de s'en plaindre, Gina se souvient de sa première fois : "Ça laisse énormément d'émotion dans le coeur. De pouvoir se parler, se voir, se toucher... Quand j'ai donné la main à mon fils, il m'a dit 'Maman, serre-moi la main'."

C'est tellement émouvant, on sent vraiment la chaleur, l'affection de l'intérieur.

Gina, résidente d'une maison de retraite

Ces moments de retrouvailles sont extrêmement importants et d'une rare puissance, selon Giovanna Cipriani. Elle est psychologue dans la maison de retraite : "Pour les familles, c'est très puissant. Ça rapproche vraiment les deux âmes. Quand je dois assister la personne âgée, j'ai de vraies émotions, je me sens un peu en trop... C'est très intime. Plusieurs fois j'ai dû me contrôler tant j'étais émue", raconte-t-elle.

Dans cette maison de retraite, en Italie, les résidents et leurs familles peuvent se toucher grâce à des trous et des gants en plastique au travers d'une baie vitrée. (BRUCE DE GALZAIN / RADIO FRANCE)

Cet établissement a installé deux pièces de ce type. De la musique douce est diffusée dans chacune d'entre elle et outre les câlins, les familles peuvent se parler et se voir en toute sécurité à travers d'immenses baies vitrées. Des trous dans les vitres permettent également de se toucher avec des gants en plastique.

Maurizio Trento est le responsable de la maison de retraite : "Ce n'est absolument pas une mise en scène. Nous faisons deux tours chaque jour. Treize familles peuvent venir le matin, et pareil l'après-midi. En quelques mois, il y a eu des centaines de visites, certaines familles se voient même plus qu'avant ! Pour notre structure, cela représente aussi un avantage, cela permet d'éviter l'entrée d'agents pathogènes dans les chambres médicalisées." 

A travers toute l'Italie, le succès de ces pièces à câlins est tel que le gouvernement a choisi de les mettre en scène dans sa campagne vidéo pour la vaccination contre le Covid-19.

En Italie, des pièces à câlins dans les maisons de retraite - Le reportage de Bruce de Galzain
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.