Covid-19 : en France, "40 % des doses arrivées n’ont pas été utilisées pour la vaccination", assure Olivier Faure (PS)

Publié
Durée de la vidéo : 10 min.
Covid-19 : en France, « 40 % des doses arrivées n’ont pas été utilisées pour la vaccination », assure Olivier Faure (PS)
France 2
Article rédigé par
J. Wittenberg - France 2
France Télévisions

Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste et député, était l’invité des "4 Vérités" de France 2, vendredi 5 mars.

L’objectif de 20 millions de personnes vaccinées d’ici mi-mai est-il tenable ? "J’aimerais y croire. Mais, aujourd’hui, vous avez des doses qui sont déjà arrivées en France et qui ne sont pas distribuées. 40 % des doses qui sont arrivées en France n’ont pas été utilisées pour la vaccination", affirme Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste et député, invité des "4 Vérités" de France 2, vendredi 5 mars. "Sur le ratio entre le nombre de doses reçues et le nombre de doses qui ont été utilisées pour la vaccination, nous sommes le 25ème pays sur 27 dans l’Union européenne", ajoute-t-il.

Favorable à l’euthanasie

En vue de la présidentielle de 2022, le Parti socialiste esquisse des propositions concernant la santé. "Nous proposons un conventionnement sélectif pour qu’il y ait une incitation forte à ce que les médecins s’installent là où il y a pénurie. Il faut peut-être aller jusqu’à l’idée de demander à ceux qui sortent de leurs études de médecine d’avoir une obligation d’installation pendant quelques années avant de pouvoir être à nouveau libres de s’installer où ils veulent", précise Olivier Faure.

Le Parti socialiste se dit aussi favorable à l’euthanasie. "Je souhaite que demain il soit possible, pour celles et ceux qui en font la demande, de pouvoir choisir leur mort", confie le premier secrétaire du Parti socialiste.

Quelle est la position du Parti socialiste quant au vote au second tour en cas de duel Emmanuel Macron contre Marine Le Pen ? "S’il y a bien un parti politique qui n’a jamais fait défaut dans le rendez-vous du combat contre l’extrême droite, c’est le Parti socialiste", assure Olivier Faure.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.