Covid-19 : en Alabama, les anti-vaccins sont nombreux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
alabama antivax
FRANCEINFO
Article rédigé par
G. Papin - franceinfo
France Télévisions

Une mouvance anti-vaccin contre le Covid-19 est particulièrement forte dans l'Alabama, aux États-Unis.

Sheila Tyson arpente Birmingham, en Alabama (États-Unis) pour tenter de convaincre la communauté noire du comté de Jefferson de se faire vacciner contre le Covid-19. Beaucoup sont réticents et préfèrent attendre de voir les effets du vaccin à long terme. Les Afro-Américains représentent 27% des cinq millions d'habitants de l'Alabama. Selon Scott Harris, responsable des services de santé de l'État, "il y a une hésitation chez les hommes blancs dans les zones rurales".

Des raisons politiques

Dans la population blanche, l'hostilité au vaccin est une attitude anti-fédérale très enracinée dans le Sud. En Alabama, seulement 40% des plus de 12 ans ont reçu une première dose, loin derrière la moyenne nationale qui atteint les 64%. Franck Arrant, coiffeur qui a "un diabète très grave", pense qu'il va mourir s'il se fait vacciner. Dans le comté d'Oneonta qui a voté Donald Trump à 90% en novembre 2020, les objections restent très politiques. Même si Joe Biden a déclaré que se faire vacciner était l'action la plus patriote qui soit, pas sûr que le message de Washington soit entendu jusque dans ces contrées de l'Alabama.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.