Covid-19 : des maires veulent pouvoir organiser la vaccination dans leurs communes

Face à la lenteur de la France pour administrer le vaccin contre le Covid-19, de nombreux maires se disent prêt à accueillir des centres de vaccination dans leurs communes, dès que possible.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une soignante prépare un vaccin contre le Covid-19, le 4 janvier 2020 à Montpellier. Photo d'illustration. (PASCAL GUYOT / AFP)

"Un scandale d'État" aux yeux de Jean Rottner, le président de la région Grand Est. "Un fiasco" pour le député écologiste européen Yannick Jadot. La campagne de vaccination pour lutter contre le Covid-19 est l’objet d’une vive polémique. Et les élus locaux ont parfois l'impression d'être face à un mur. De nombreux maires, comme Jean-Michel Genestier, élu sans étiquette au Raincy (Seine-Saint-Denis), réclament l'ouverture de centres de vaccination dans leur commune. Un gymnase est déjà prêt dans sa ville, sauf que la préfecture répond que ce n'est pas le moment. "Le préfet indique une chose très claire, c'est qu'il y a un process qui est établi avec des cibles prioritaires, explique Jean-Michel Genestier. Pour l’instant, les maires ne font pas partie de ce schéma, et je pense que c'est une erreur." La France ne compte, mardi 5 janvier, que quelques milliers de vaccinés, loin des chiffres du Royaume-Uni ou de l'Allemagne. Des élus et des personnels soignants réclament une accélération, et certains proposent de créer des "vaccinodromes" un peu partout dans le pays.

>> Suivez les dernières informations sur la campagne de vaccination contre le Covid-19 dans notre direct

La stratégie vaccinale française est effectivement différente. Une centaine d'hôpitaux dans les départements reçoivent le vaccin, puis priorité à une vaccination dans les Ehpad. Dans les Yvelines, le centre se trouve à Versailles. Des élus comme celui de Poissy proposent de créer des centres communaux de vaccination. Ce sera bientôt le cas, nous confirme le maire Karl Olive, mais pas pour tout le monde : "Avant la fin de la semaine, le personnel médical qui le souhaite, parce qu'il n'a pas de contraintes, pourra se faire vacciner dans ce centre de vaccination de Poissy."

"En une journée, on est capable de vacciner 500 personnes."

Karl Olive, maire de Poissy

à franceinfo

Des centres de vaccination uniquement pour les personnels soignants, et dans lesquels il sera possible, dans un deuxième temps, de vacciner les personnes âgées qui ne résident pas dans les Ehpad. L'accélération de la campagne se fera donc de façon très graduelle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.