Covid-19 : comment expliquer le manque de doses de vaccin ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : comment expliquer le manque de doses de vaccin ?
FRANCE 3
Article rédigé par
B. Aparis, F. Nicotra, A. Bilinski, M. Anglade, F. Lemaing, France 3 Régions, F. Pairaud - France 3
France Télévisions

Alors que le gouvernement veut accélérer la campagne de vaccination, certains territoires font part du manque de doses de vaccin. C’est par exemple le cas dans le Var ou dans le Val-de-Marne.

À 77 ans, diabétique et souffrant de problèmes de tension, Pierre Niewenglowski coche toutes les cases pour être éligible à la vaccination. Pourtant, il va devoir attendre encore plusieurs semaines avant de recevoir sa première dose. "Le 19 février, on me rappelle en me disant ‘j’ai des rendez-vous pour vous, le 3 et le 29 juin’", raconte-t-il aux journalistes de France Télévisions depuis sa maison des Adrets-de-l’Estérel, dans le Var.

Un manque de visibilité 

Le manque de doses de vaccin se fait aussi ressentir dans le Doubs, à Pontarlier ou encore à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne). "Mon rendez-vous a été reculé, dans un premier temps car il n’y avait plus de vaccin. On m’a rappelé il y a une huitaine de jours pour me dire que je pouvais revenir", raconte une personne âgée. Dans ce centre de vaccination, 400 doses sont disponibles par semaine, alors qu'il pourrait en administrer jusqu'à 1 200. "Nous n'avons pas de visibilité", regrette Marie-Carole Ciuntu, maire de Sucy-en-Brie, qui voit parfois sans comprendre, son nombre de doses diminuer ou augmenter. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.