Des personnalités pour inciter à se vacciner : "Ça a l'air ridicule mais c'est très efficace", assure un spécialiste de la communication politique

"Brigitte Macron se faisant vacciner" serait un choix évident, défend Philippe Moreau-Chevrolet, président de MCBGConseil. "On n'est pas forcé d'aller chercher Sheila ou Mimie Mathy".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Philippe Moreau-Chevrolet, communicant, président de MCBG Conseil, enseignant à Sciences Po, était invité des "Informés de franceinfo" (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Mimie Mathy, Nikos Aliagas ou encore Arthur : le gouvernement envisage de mobiliser des personnalités françaises pour inciter les plus de 55 ans à se faire vacciner avec AstraZeneca. Matignon souhaite mettre en place une campagne de communication où on verrait ces personnalités publiques se faire vacciner face caméra.

>> Les dernières informations sur le Covid-19 dans notre direct.

"Ça a l'air ridicule parce qu'on mentionne les noms de Sheila, de Nikos, et on se dit on fait du people, mais en fait non, c'est très efficace", assure jeudi 22 avril sur franceinfo Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste de communication politique, président de MCBGConseil et professeur à Sciences Po.

"Il y a des précédents : Elvis Presley s'était fait vacciner devant les caméras. C'était en 1956 contre la polio, et cela avait eu un impact immédiat."

Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste de communication politique

à franceinfo

"Ça avait fait pousser les taux d'adhésion des jeunes, en l'occurrence, pour se faire vacciner à 80% en l'espace de quelques mois, donc c'est véritablement très efficace", constate le professeur Moreau-Chevrolet

Brigitte Macron ou Édouard Philippe, des choix judicieux

"Il y a quelqu'un qui devrait être évident et que l'exécutif devrait beaucoup plus mobiliser dans sa communication : c'est Brigitte Macron, suggère l'expert en communication politique. Parce que Brigitte Macron se faisant vacciner, c'est quelqu'un que les Français ont plutôt bien suivi, donc, ça aurait un impact fort. On n'est pas forcé d'aller chercher Sheila ou Mimie Mathy".

"Dans le personnel politique, il y a aussi des gens très populaires qui pourraient se faire vacciner, propose également Philippe Moreau-Chevrolet. Je ne sais pas si Édouard Philippe l'a considéré. Mais ce serait très bien. Il faut mobiliser le plus de gens possible pour rassurer sur le vaccin et la vaccination en général, même si les Français adhèrent de plus en plus au principe de vaccination". "Ce qu'il faudrait, c'est que l'exécutif agisse, c'est-à-dire mette en place la campagne et qu'on n'en parle pas pendant des semaines avant, parce que c'est ça, finalement, qui nuit à l'impact."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.