Covid-19 : baisse de la vaccination depuis le début du mois d'août

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : Baisse de la vaccination depuis le début du mois d'août
France 3
Article rédigé par
Margaux Subra-Gomez - France 3
France Télévisions

Le gouvernement s'est fixé un objectif de 50 millions de primo-vaccinés d'ici la fin du mois d'août, mais depuis quelques jours la vaccination marque le pas. La journaliste Margaux Subra-Gomez fait le point sur le plateau du 19/20, mercredi 18 août.

La journaliste Margaux Subra-Gomez, journaliste à France Télévisions, était présente sur le plateau du 19/20, mercredi 18 août, pour apporter des explications sur la baisse de vaccinations observée ces derniers jours"Le ministère de la Santé a constaté un ralentissement des vaccinations ces derniers jours, explique-t-elle. On compte environ 50 000 prises de rendez-vous en moins chaque jour depuis le début du mois d'août. Pour atteindre les 50 millions, il faudrait espérer un sacré rebond, soit trouver trois millions de candidats dans les 13 prochains jours."

Objectif 50 millions de primo-vaccinés

Est-ce que certaines tranches d'âge délaissent la vaccination ? Bien au contraire. "Les chiffres chez les 12-17 ans restent plutôt hauts, ce qui est assez logique étant donné que c'est la dernière tranche d'âge qui a pu se faire vacciner. 53% des 12-17 ans ont reçu une dose selon Vaccin Tracker, un chiffre qui a plus que doublé en un mois. Et selon Santé publique France, 70% des soignants sont pleinement vaccinés, beaucoup plus qu'au mois de mai", ajoute la journaliste. 

Pour atteindre cet objectif des 50 millions, le gouvernement table sur un sursaut des Français juste avant la rentrée scolaire. "L'Éducation nationale doit d'ailleurs proposer des créneaux de vaccination aux élèves au sein des établissements scolaires dès le début du mois de septembre", conclut Margaux Subra-Gomez.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.