Covid-19 : à Paris, Rachida Dati et les autres maires d'arrondissement Les Républicains organisent la vaccination des enseignants avec les doses de vaccins non utilisées

Pour garantir le maintien des cours malgré le Covid-19, les six maires d’arrondissement Les Républicains de la capitale, emmenés par Rachida Dati, ont décidé de faire vacciner les enseignants avec les doses de vaccins non utilisées.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Rachida Dati, le 29 août 2020, à La Baule. (LOIC VENANCE / AFP)

À Paris, l’incertitude pèse désormais sur les écoles avec l’accélération de la pandémie de coronavirus Covid-19 et la nouvelle règle de la fermeture des classes dès les premiers cas. Les six maires d’arrondissement Les Républicains de la capitale, emmenés par Rachida Dati, maire du 7e arrondissement, ont décidé, pour garantir le maintien des cours, de faire vacciner dès mardi 30 mars les enseignants quand ils en ont la possibilité.

>> DIRECT. Covid-19 : Emmanuel Macron envisage une allocution mercredi soir, à l'issue d'un conseil de défense sanitaire

Comme une manière de tout tenter pour maintenir les écoles ouvertes, ces élus octroient ainsi depuis lundi les doses de vaccins non utilisées aux professeurs, dans les centres municipaux de vaccination.

"Il arrive que des doses ne soient pas affectées en fin de journée, indique Rachida Dati. Comme vous le savez, sur Doctolib, vous pouvez vous inscrire sur plusieurs centres de vaccination. Nous, on a pas loin de 300 créneaux pour cette semaine."

"Les doses ne doivent pas être perdues et donc elles doivent bénéficier en priorité à ces enseignants et ce personnel scolaire."

Rachida Dati

à franceinfo

Il s’agit pour la plupart de personnels âgés de plus de cinquante ans. Dans le 15e arrondissement, le maire LR Philippe Goujon fait le même constat. "Le dépistage par tests salivaires, qui ne sont d'ailleurs pas assez nombreux, explique Philippe Goujon, et la vaccination des personnels enseignants sont les conditions pour maintenir les écoles ouvertes. Mais évidemment, dans le respect des consignes données par l'Agence régionale de santé."

Mais dans l’arrondissement le plus peuplé de Paris, on ne contacte que des enseignants avec comorbidités pour le moment. La semaine dernière Emmanuel Macron a ouvert une perspective de vaccination des professeurs d'ici la mi-avril, sans véritable engagement à ce stade.

Vaccination d'enseignants à Paris : les explications de Benjamin Mathieu
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.