Coronavirus : les nouveaux espoirs suscités par les vaccins

Le laboratoire américain Moderna a annoncé lundi 16 novembre que son vaccin était efficace à 94,5%. La France espère entamer une campagne de vaccination contre le Covid-19 début 2021. 

France 3

Tous les grands laboratoires de la planète participent à une course scientifique pour trouver un candidat contre le coronavirus. Pour l'heure, seuls deux d'entre eux ont publié des résultats de leur phase 3 : le géant pharmaceutique Pfizer et son homologue américain Moderna, dont les vaccins seraient efficaces à 90 et 94,5%. Mais au moins huit autres candidats-vaccins sont également très avancés. 

Des autorisations auprès des autorités de santé

Selon Marie-Paule Kieny, virologue, directrice de recherche à l'Inserm et présidente du comité vaccin Covid-19, tous les vaccins auront leur importance. "Ils pourraient être complémentaires, parce que certains pourraient être plus efficaces chez les personnes âgées, ou donner des protections de plus longue durée, ou prévenir aussi contre la transmission de virus", explique-t-elle. Pour commercialiser leur médicament, les laboratoires doivent demander des autorisations auprès des autorités de santé. La procédure a été accélérée pour le Covid-19. Les premières vaccinations pourraient débuter début 2021. Dans un premier temps, le personnel de santé et les personnes vulnérables seraient prioritaires. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des fichiers du protocole de la société de biotechnologie Moderna pour les vaccinations contre le Covid-19 sont conservés en Floride, le 13 août 2020 (photo d\'illustration).
Des fichiers du protocole de la société de biotechnologie Moderna pour les vaccinations contre le Covid-19 sont conservés en Floride, le 13 août 2020 (photo d'illustration). (CHANDAN KHANNA / AFP)