Brésil : Jair Bolsonaro accusé de plusieurs crimes pendant la pandémie de Covid-19

Publié Mis à jour
Brésil : Jair Bolsonaro accusé de plusieurs crimes pendant la pandémie de Covid-19 par une commission d'enquête parlementaire
france 2
Article rédigé par
L. Szulewicz - France 2
France Télévisions

Au Brésil, la gestion du Covid-19 est au cœur du rapport d'une commission d'enquête parlementaire dévoilé mercredi 20 octobre. Ce dernier incrimine le président Jair Bolsonaro pour sa politique jugée irresponsable durant la crise sanitaire.

Politique sanitaire irresponsable, manquements criminels, soupçons de corruption... Au Brésil, la responsabilité du président Jair Bolsonaro est au cœur du rapport d'enquête parlementaire sur la gestion du Covid-19. Avec 600 000 décès, il s'agit du pays le plus endeuillé au monde derrière les États-Unis. Pourtant, le président brésilien a toujours nié la gravité de l'épidémie.

Onze crimes 

"La pandémie touche vraiment à sa fin, les chiffres le montrent. Nous avons maintenant une petite hausse, ce qu'ils appellent une petite résurgence, qui peut se produire, mais la ruée vers le vaccin n'est pas justifiée", affirmait Jair Bolsonaro en décembre 2020. Il est accusé de 11 crimes, dont ceux de crime contre la santé publique, génocide d'indigènes, charlatanisme et crime contre l'humanité. La commission d'enquête parlementaire lui reproche aussi son soutien au groupe hospitalier Prevent Senior, soupçonné d'avoir mené des expériences à l'insu des patients avec des traitements à l'hydroxychloroquine et d'avoir minimisé le nombre de décès liés au Covid-19. Si la commission n'a pas de pouvoir judiciaire, la Cour pénale internationale, elle, aurait les moyens de poursuivre Jair Bolsonaro pour crime contre l'humanité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.