Appel à témoignages Vous êtes mineur et votre vaccination contre le Covid-19 crée des tensions au sein de votre famille ? Racontez-nous

Franceinfo souhaite recueillir des témoignages d'adolescents qui se heurteraient aux réticences de leurs proches, ou qui, au contraire, ne souhaitent pas se faire vacciner, malgré l'insistance de leurs parents. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un adolescent se fait vacciner à Toulouse (Haute-Garonne), le 15 juin 2021.  (ADRIEN NOWAK / HANS LUCAS / AFP)

La vaccination des mineurs de 12 à 17 ans a débuté, mardi 15 juin, à la suite de la décision d'Emmanuel Macron. Tous peuvent désormais recevoir le vaccin de Pfizer-BioNTech, le seul autorisé à ce jour pour cette catégorie de la population. Une condition s'impose toutefois : les adolescents doivent recueillir l'accord de leurs parents par l'intermédiaire d'une attestation. Si un seul parent est présent, celui-ci doit préciser qu'il "s'engage sur l'honneur à ce que le parent cotitulaire de l'autorité parentale ait donné son autorisation". Le mineur doit, lui, donner son accord oral une fois sur place. 

Peut-être le sujet a-t-il provoqué des discussions, des débats ou même des conflits avec vos parents ou, plus généralement, au sein de votre famille. Soit parce que vous souhaitez vous faire vacciner et que vous rencontrez des réticences, soit, au contraire, parce que vous ne souhaitez pas recevoir de vaccin et que vos parents ou vos proches vous y encouragent. Si vous êtes dans l'une de ces situations, vous pouvez nous raconter votre expérience dans le formulaire ci-dessous. Vos coordonnées resteront bien sûr confidentielles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.