Appel à témoignages En couple ou séparés, vous êtes en désaccord au sujet de la vaccination de votre enfant ? Racontez-nous

La loi sanitaire adoptée dans la nuit de dimanche à lundi pourrait entraîner des conflits chez des couples ou entre ex-conjoints. Désormais, si vous êtes en désaccord sur la vaccination, l'autre titulaire de l'autorité parentale pourra se passer de votre avis. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un enfant après une vaccination contre le Covid-19, le 23 juillet 2021 au Barcarès (Pyrénées-Orientales). (JEANNE MERCIER / AFP)

Jusque-là, la vaccination des enfants de 12 ans et plus était conditionnée à l'accord des deux parents, ou des deux titulaires de l'autorité parentale. Depuis l'adoption définitive de la loi sanitaire, une seule autorisation suffit, et les adolescents de plus de 16 ans peuvent se faire vacciner sans l'accord de leur parent.

Cette situation pourrait entraîner des conflits chez des couples ou entre ex-conjoints. Désormais, si vous êtes en désaccord sur la vaccination, l'autre titulaire de l'autorité parentale pourra se passer de votre avis. Est-ce votre cas ? Votre témoignage intéresse franceinfo. Nous vous invitons à partager votre expérience.

N'oubliez pas de laisser vos coordonnées afin qu'un journaliste puisse éventuellement vous recontacter. Elles resteront bien entendu confidentielles et votre témoignage pourra rester anonyme si vous le souhaitez.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.