Vaccin contre le Covid-19 : inquiétudes autour du variant sud-africain

L’inquiétude monte à la Réunion autour du variant sud-africain, et deux nouveaux cas ont été détectés dans l'arrière-pays de Grasse (Alpes-Maritimes) vendredi 15 janvier. Le médecin et journaliste Damien Mascret décrypte le sujet sur le plateau du 12/13. 

France 3

"Des tests sur des cas suspects vont être analysés ce lundi (18 janvier) par l’unité de recherche PIMIT de l’université de La Réunion, explique Delphine Gérard, journaliste France Télévisions, en duplex depuis La Réunion. Les équipes disposent d’un laboratoire niveau 3 qui permet le séquençage et l’identification des différents variants de la Covid-19". Les résultats seront connus mercredi 20 janvier, mais le gouvernement a déjà annoncé de nouvelles mesures sanitaires, dont "un test désormais obligatoire pour les voyageurs transitant entre La Réunion et l’Hexagone", précise la journaliste. Le préfet de la Réunion doit s’exprimer dans la journée pour détailler les nouvelles mesures. 

Spécificités du variant sud-africain 

Le variant sud-africain commence à s’étendre également en France Métropolitaine, avec notamment deux foyers, en région parisienne et dans les Pays de la Loire.  "Quand on commence à trouver comme ça des variants un petit peu partout, c’est qu’évidemment il est beaucoup plus présent, donc oui, il faut s’attendre à ce qu’il se répande", explique médecin et journaliste Damien Mascret sur le plateau du 12/13, vendredi 15 janvier. 

Le variant sud-africain "a des mutations dans la protéine de surface", dont se sert le coronavirus "pour s’accrocher à nos cellules afin de les pénétrer et se multiplier à l’intérieur". Résultat, "on est beaucoup plus infecté, beaucoup plus contagieux". Concernant le vaccin, une autre mutation est spécifique au variant sud-africain. Dans le pays, 40 à 50% des personnes sont parfois infectées dans les quartiers pauvres, ce qui cause "une pression sur le virus" qui développe des stratégies pour résister. Cette mutation pourrait affaiblir l’efficacité du vaccin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un patient atteint du Covid-19 pris en charge dans une unité de soins intensifs de l\'hôpital Louis-Mourier, à Colombes (Hauts-de-Seine), le 8 novembre 2020.
Un patient atteint du Covid-19 pris en charge dans une unité de soins intensifs de l'hôpital Louis-Mourier, à Colombes (Hauts-de-Seine), le 8 novembre 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)