Vacances d'été : "J'appelle à la prudence" avant de réserver, explique Sibeth Ndiaye

La porte-parole du gouvernement a abordé la question des vacances d'été, des mariages et des cérémonies du 8 mai, dans le "8h30 franceinfo" lundi.

Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, lors d\'une conférence de presse à l\'Elysée, le 1er avril 2020.
Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 1er avril 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"J'appelle à la prudence" pour les vacances d'été, a déclaré, lundi 20 avril sur franceinfo, Sibeth Ndiaye, alors que le gouvernement prépare le plan de déconfinement du 11 mai. "C'est très difficile de vous dire mi-avril de quoi le monde sera fait au mois de juillet ou d'août", a indiqué la porte-parole du gouvernement.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Le coronavirus n'a pas eu le même impact suivant les pays. "Je ne peux pas vous dire ce qu'il en sera d'un voyage aux Etats-Unis, d'un voyage dans un pays africain ou asiatique, a expliqué Sibeth Ndiaye, il serait mal aisé de dire que vous pouvez prendre un billet pour aller faire une croisière à l'autre bout du monde".

"Il faut vivre les choses étape par étape"

En France, "je ne sais pas où nous en serons de l'évolution de l'épidémie, donc j'aurais tendance à appeler à un peu de patience et de prudence en la matière, a insisté la porte-prole du gouvernement.

Aujourd'hui, je n'ai pas la certitude de ce qui se passera au mois de juin, de juillet et d'août, donc j'appelle à la prudence.Sibeth Ndiaye, porte-prole du gouvernementà franceinfo

Sibeth Ndiaye a rappelé que l'offre de transport "est très réduite". Il est difficile de savoir actuellement quel sera l'état des transports dans les mois à venir. "Je sais que c'est très frustrant, mais je pense qu'il faut vivre les choses étape par étape, a-t-elle expliqué. Là, on est encore dans le confinement. C'est une étape qu'il faut respecter parce que c'est parce qu'on respectera le confinement que le déconfinement sera possible à partir du 11 mai."

Des cérémonies "maintenues" et adaptées pour le 8 mai

Même prudence concernant l'organisation des mariages. Le déconfinement devrait avoir lieu le 11 mai, mais "organiser un rassemblement le 12 mai pour un mariage, ce n'est sans doute pas une bonne idée vu l'état de circulation du virus aujourd'hui, a expliqué Sibeth Ndiaye. Est-ce que vous voulez le faire en petit comité ou avoir toute votre famille et vos amis autour de vous ? C'est un choix personnel".

"Nous ne levons pas l'interdiction de rassemblement après le 11 mai et il faut que chacun puisse s'adapter dans ces circonstances-là", a déclaré la porte-parole du gouvernement. En ce qui concerne les célébrations du 8 mai, "à ma connaissance, les cérémonies sont maintenues" mais en petit rassemblement comme pour les deuils, a affirmé Sibeth Ndiaye.