Dimanche en politique, France 3

"Urbi et orbi" : le pape François réclame l’annulation de la dette de tous les pays pauvres

Le pape François a pris la parole, dimanche 12 avril, depuis la basilique Saint-Pierre du Vatican, à Rome (Italie), pour sa traditionnelle bénédiction "urbi et orbi". Les précisions du journaliste Alban Mikoczy, en duplex sur place.

FRANCE 3

Au Vatican, à Rome (Italie), le pape François a pris la parole, dimanche 12 avril, au sein d’une basilique Saint-Pierre complètement vide, à l’occasion du dimanche de Pâques. “Pour la traditionnelle bénédiction 'urbi et orbi', le Vatican a essayé de garder une dimension de fête. Le pape a eu un discours religieux, en pensant aux malades et à leurs familles, mais c’était surtout un discours politique”, explique le journaliste Alban Mikoczy, en duplex sur place.

Il demande la levée des embargos

“Il demande l’annulation de la dette de tous les pays pauvres pour les aider à combattre cette épidémie, et à ce que toute forme de sanction internationale soit relâchée, pour permettre à tous les pays de se fournir en médicaments, notamment l’Iran”, ajoute-t-il. “Le pape a longtemps plaidé en faveur d’une union de l’Europe. Il dit que l’Europe doit montrer l’exemple à l’occasion de cette pandémie, et que si ça va mieux en Europe, ça finira par aller mieux dans le reste du monde”, conclut Alban Mikoczy.

Le pape François, le 12 avril 2020 au Vatican pour son message de Pâques.
Le pape François, le 12 avril 2020 au Vatican pour son message de Pâques. (ANDREAS SOLARO / AFP)