Une réouverture des écoles difficile à mettre en place

À Vincennes (Val-de-Marne), la reprise scolaire commence à être anticipée. Plusieurs étapes doivent être réalisées dans l’urgence pour permettre un retour dans les établissements scolaires.

FRANCEINFO

C’est une véritable course contre-la-montre qui s’est engagée dans la cité scolaire Berlioz, à Vincennes, dans le Val-de-Marne. Il reste un mois pour pouvoir préparer la reprise des cours, une fois le confinement terminé. « Si demain on devait imaginer l’accueil de quelques élèves dans la salle de classe, on a largement les moyens de les répartir en éliminant la moitié des chaises notamment, voire davantage pour pouvoir en accueillir une dizaine dans une salle qui au départ peut en accueillir 36 », indique Bruno Bobkiewicz, proviseur de la cité scolaire et secrétaire général du Syndicat national des personnels de direction de l’éducation nationale (SNPDEN).

Décontaminer les établissements

Pour permettre un retour des élèves, les établissements scolaires doivent d’abord remplir certains critères fondamentaux. Si elle ne peut répondre pas aux exigences sanitaires, la cantine pourrait rester fermée. Du gel hydroalcoolique et des masques doivent être livrés prochainement. « Il faut un protocole clair sur les endroits qu’il faut absolument nettoyer. Je pense aux points de contact importants que sont les poignées, les tables, les chaises utilisées par les élèves », réclame Bruno Bobkiewicz.

Le JT
Les autres sujets du JT
(MYCHELE DANIAU / AFP)