Une Indienne parcourt 1 200 km à vélo pour ramener son père

Jyoti Kumari a dû ramener son père, ruiné à cause du coronavirus, dans son village d'origine. Elle a parcouru 1 200 km avec son père sur son vélo. Un exploit remarqué par la Fédération indienne de cyclisme.

Elle s'appelle Jyoti Kumari et est devenue un symbole en Inde, une jeune femme exceptionnelle. Elle a parcouru 1 200 kilomètres à vélo avec son père sur le porte-bagage en sept jours. "J'ai emmené mon père parce qu'il a eu un accident de vélo", explique-t-elle. Son père est un travailleur migrant ruiné par le Covid-19. Blessé, il ne pouvait pas se déplacer seul. Sa fille a donc pris en charge son retour au village.

Bientôt en équipe nationale cycliste ?

Son histoire a fait le tour des médias. L'Inde a mis en place depuis des trains et des bus depuis pour accompagner les travailleurs condamnés à l'exode. Une aventure qui a même ému le président de la Fédération indienne de cyclisme. Jyoti Kumari pourrait-elle devenir membre de l'équipe nationale de cyclisme ? Pourrait-elle participer aux JO ? Tous les espoirs sont permis désormais. Elle va passer un test.

Indienne en vélo.
Indienne en vélo. (FRANCEINFO)