Tourisme : les gîtes ruraux inégaux face à la reprise

En France, un signe encourageant pour le tourisme repose sur les gîtes ruraux, qui ont vu leurs réservations exploser ses deux derniers jours, après deux mois au point mort.

France 2

Alors que les réservations reprennent activement dans les gîtes et maisons d’hôte, le soulagement renaît chez les propriétaires, sauf pour ceux qui sont malheureusement à plus de 100 km des villes. En effet, tous les gîtes ruraux ne sont pas égaux face à la reprise du tourisme. Si les premiers touristes disent avoir "l’impression de revivre", la situation est plus compliquée pour les propriétaires.

Le Calvados désert

"En ce moment ce dont ils ont besoin c’est de respirer, d’entendre le coucou plutôt que d’entendre de nouveau le bruit", explique Charles de Benoist, propriétaire du gîte La Frébouchère. Selon Gîtes de France, dans l’Orne, 80% des gîtes et chambres d’hôtes sont loués pour ce week-end et celui de la Pentecôte. Plus à l’Ouest, dans le Calvados, la région est déserte, comme si le confinement ne s’était jamais arrêté. À part les plages, tout reste fermé : musées, casinos, bars… De quoi décourager les Français de venir sur le littoral.


Le JT
Les autres sujets du JT
En France, un signe encourageant pour le tourisme repose sur les gîtes ruraux, qui ont vu leurs réservations exploser ses deux derniers jours, après deux mois au point mort.
En France, un signe encourageant pour le tourisme repose sur les gîtes ruraux, qui ont vu leurs réservations exploser ses deux derniers jours, après deux mois au point mort. (France 2)