Cet article date de plus d'un an.

Tour de France : l'ascension des cols du Grand Colombier et de la Biche se fera sans spectateur dimanche

Le huis-clos a été décidé par la préfecture de l'Ain, en raison de la situation sanitaire, pour cette étape prévue dimanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les coureurs du Tour de France, le 17 juillet 2016 dans le Grand Colombier (Ain). (DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL / AFP)

Le col du Grand Colombier, théâtre de l'arrivée dimanche de la 15e étape du Tour de France, sera interdit d'accès aux spectateurs, comme le col de la Biche, également emprunté par le peloton plus tôt dans la journée, a arrêté vendredi 11 septembre la préfecture de l'Ain. "La course cycliste se tiendra à huis clos lors de son passage au col de la Biche et au col du Grand Colombier", indique l'arrêté préfectoral.

"La présence de spectateurs, la tenue de rassemblements et l'organisation de manifestations" seront interdites dès samedi midi dans l'ascension finale comme dans l'autre montée, gravie par les coureurs du Tour de France dimanche.

Arrivée à huis clos à Lyon samedi

Cette annonce intervient après une prise de parole vendredi du Premier ministre, Jean Castex, à l'issue d'un Conseil de défense, ayant observé une "dégradation manifeste" de la situation sanitaire. "Tout confirme que le virus n'a pas baissé en intensité", a déclaré le chef du gouvernement qui privilégie les mesures prises localement.

La ville de Lyon a déjà opté pour une arrivée sans spectateurs samedi. "On va barricader 400 mètres avant et après. L'arrivée va se faire à huis clos malheureusement", avait annoncé son maire Grégory Doucet lundi. A Clermont-Ferrand, ville départ de cette 14e étape, la jauge du nombre de spectateurs, qui était fixée à 3 500 personnes, a été ramenée à 2 500 personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.