Suisse : le canton de Genève adopte le salaire minimum

En Suisse, 30 000 salariés vont pouvoir bénéficier d’un salaire minimum, à la suite d'un référendum local.

C’est une petite révolution qui s’est produite dans le canton de Genève, en Suisse. Après une votation, c’est-à-dire un référendum local, un salaire minimum va être instauré. Son montant : 23 francs suisse de l’heure, soit un salaire mensuel de 4 182 francs suisses (soit environ 3 800 euros) pour 42 heures de travail par semaine.

Crise du coronavirus

Ce montant, qui pourrait sembler élevé pour un Français, est raisonnable à Genève : il s’agit d’une des villes les plus chères du monde où les plus précaires ont été fragilisés par la crise du coronavirus. "On a vu des files d’attente pour récupérer des sacs de nourriture, ça a choqué beaucoup de monde", explique une habitante. "Je ne vois pas comment on pourrait vivre en étant payé moins", renchérit un autre.
30 000 salariés devraient pouvoir bénéficier de ce nouveau salaire minimum.


Le JT
Les autres sujets du JT
Vue sur le bord du lac Léman à Genève en Suisse, avec un drapeau suisse au premier plan, fin août 2018.
Vue sur le bord du lac Léman à Genève en Suisse, avec un drapeau suisse au premier plan, fin août 2018. (STÉPHANE MILHOMME / FRANCE-INFO)