Restos du cœur : les bénéficiaires augmentent à Lille

Les Restos du cœur ont démarré leur 36e campagne, dans un contexte de crise sanitaire et économique. Reporte à Lille.

France 3

Les Restos du cœur ont démarré leur 36e campagne. En raison du contexte sanitaire, masques et mesures barrières sont de mise. Les points café sont supprimés, l'ambiance n'est plus la même dans le centre de bénévole à Lille (Nord). "Ça change le masque, le contact avec les gens. D'habitude on parle ensemble, on échange des paroles", explique Sofia Djeddi, bénévole.

Les inscriptions ont augmenté

Pour les bénéficiaires, la reprise des distributions est une bonne nouvelle. Cet hiver, les distributions ont été regroupées sur une journée afin de limiter l'affluence, d'autant que les inscriptions ont augmenté. "On a une légère augmentation, mais par contre le changement primordial, c'est qu'on a plus nos retraités. On est passé de 60 retraités à zéro aujourd'hui", rapporte Jean Hazebroucq, responsable du centre des Restos du cœur de Lille-Wazemmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bénévole des Restos du Cœur, à Saint-Lo (Manche), le 29 novembre.
Un bénévole des Restos du Cœur, à Saint-Lo (Manche), le 29 novembre. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)