Services à domicile : la demande bondit en pleine épidémie

La crise sanitaire a rendu les services à domicile beaucoup plus communs. La demande a bondi avec l'épidémie de coronavirus.

France 2

Coincée chez elle à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) en télétravail, une salariée rencontrée par les équipes de France 2 s'accorde une séance manucure sur sa pause déjeuner avec Monia Ben Hassine, esthéticienne. "Ça me fait un peu moins peur que d'aller en salon où il y a plus de gens. Je trouve que c'est plus pratique, et plus sécurisant comme ça", confie-t-elle. Le tarif de 50 euros est le même qu'en boutique.

Une aubaine pour les plateformes spécialisées

Beauté, coiffure, massage... Avec l'épidémie de coronavirus, la demande de services à domicile a bondi ; une aubaine pour les plateformes spécialisées. Sur le site Wecasa, l'activité a augmenté de 300 % en un an, notamment après les deux confinements. "Le service à domicile avait une croissance qui était déjà existante avant la crise, qui a été amplifiée par la crise. On est absolument convaincus, toutes les études le montrent, que cela va continuer au-delà, et que c'est une tendance de fond de la société", explique Pierre André, cofondateur de Wecasa.

Le JT
Les autres sujets du JT
La crise sanitaire a rendu les services à domicile beaucoup plus communs. La demande a bondi avec l\'épidémie de coronavirus.
La crise sanitaire a rendu les services à domicile beaucoup plus communs. La demande a bondi avec l'épidémie de coronavirus. (France 2)