Santé : quel est l'impact des déprogrammations des opérations sur les patients ?

Publié Mis à jour
Santé : quel est l'impact des déprogrammations des opérations sur les patients ?
Article rédigé par
D.Mascret - France 3
France Télévisions

Crise sanitaire et saturation des hôpitaux obligent, certaines opérations doivent être déprogrammées. S'y ajoute des retards de diagnostics ou de moins bon suivis médicaux. Le médecin et journaliste Damien Mascret fait le point sur le plateau du 19/20, mercredi 28 avril. 

Peut-on évaluer de ces déprogrammations et retards sur la santé des patients ? "Oui, notamment pour les retards de diagnostic des cancers", selon le médecin et journaliste Damien Mascret, présent sur le plateau du 19/20, mercredi 28 avril. Aussi selon le réseau UNICANCER, il y a eu en 2020 "presque -7% de patients dans le réseau, alors que chaque année habituellement il y en a +3%". Une chute "spectaculaire", qui équivaut sur le plan national à "1 000 à 6 000 décès supplémentaires", indique le médecin. 

Ne pas se déprogrammer soi-même 

Deux points importants à retenir : le premier, "ne vous déprogrammez pas vous-même", insiste Damien Mascret. Pas question d'annuler vos rendez-vous ni un dépistage du cancer. Le second est de ne pas hésiter à consulter en cas de symptômes. "On a vu lors du premier confinement qu'il y avait une hausse des arrêts cardiaques tout simplement parce que les gens négligeaient les symptômes de l'infarctus", précise le journaliste. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.