Santé : la pratique sportive en berne en France

Publié
Santé : la pratique sportive en berne en France
Article rédigé par
A. Jégot, M. Blanloeil, N. Stil - France 3
France Télévisions

La crise sanitaire a impacté nos habitudes. Beaucoup ont par exemple arrêté toute activité sportive cette année, comme le révèle une enquête IPSOS publiée dans le JDD. En 2020, 81 % des Français déclaraient faire du sport, contre seulement 66 % en 2021.

Ils sont une poignée de courageux à être venus sous la halle de Boisseuil (Haute-Vienne), lundi 27 décembre. Pour éliminer huîtres et foie gras, Marie-Pierre Laforêt, bénévole chez Mindset Nutrition Limoges, a concocté un programme complet. "On fait beaucoup de cardio et on fait pas mal travailler les quadriceps, les cuisses, les fessiers, les abdos", explique-t-elle.

Conséquences sur le physique et le mental

Une motivation en train de s’effriter, selon le JDD. 66 % de la population française a déclaré pratiquer un sport en 2021, soit 15 points de moins qu’en 2020. Les nageurs de l’Aquapolis à Limoges admettent une pratique diminuée depuis la réouverture des piscines. Un relâchement général, aux conséquences certaines sur le physique et le mental. "Je vois souvent des gens qui viennent me consulter, surtout sur des reprises, et du coup qui se font mal", indique Julien Mauricou, osthéopathe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.