Royaume-Uni : les rassemblements limités à six personnes

En Grande-Bretagne, Boris Johnson estime qu'il faut agir rapidement. Face à l'évolution de l'épidémie dans le pays et la recrudescence chez les jeunes, les mesures ont été resserrées.

De terrasses remplies, des rues bondées. Des scènes que le gouvernement britannique ne veut plus voir. Dès lundi 14 septembre, les rassemblements de plus de six personnes seront interdits contre 30 actuellement. Une mesure applicable uniquement en Angleterre. "Vous ne pourrez plus vous rencontrer en groupe à plus de six, si vous le faites, vous enfreindrez la loi. Cela s'appliquera à n'importe quel cadre, à l'extérieur comme à l'intérieur, à la maison ou en public", a martelé Boris Johnson.

Effets limités ?

Une nouvelle mesure pour lutter contre le coronavirus dans un pays qui enregistre une recrudescence des contaminations chez les jeunes. Si cela n'est pas respecté, une amende de 100 livres sera délivrée et doublée en cas de récidive. Les Anglais sont partagés entre respect et volonté de liberté. Ils doutent des effets limités de la mesure. La règle ne s'appliquera pas dans les écoles ni sur les lieux de travail. Des exceptions sont à prévoir également pour les mariages ou les événements sportifs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre britannique Boris Johnson, le 31 juillet 2020 à Londres (Royaume-Uni).
Le Premier ministre britannique Boris Johnson, le 31 juillet 2020 à Londres (Royaume-Uni). (ANDREW PARSONS / AFP)