Royaume-Uni : depuis son hospitalisation, Boris Johnson a changé de discours

Au début de l'épidémie, le Premier ministre britannique semblait ne pas prendre le coronavirus au sérieux. Mais après son passage en soins intensifs, il semble avoir changé d'avis sur le Covid-19.

France 2

Il avait été l'un des seuls partisans de l'immunité collective en Europe, retardant la mise en place de mesures de confinement au Royaume-Uni. Mais après avoir été pendant plusieurs jours pris en charge dans un service de soins intensifs à cause du coronavirus, Boris Johnson est devenu un nouvel homme. En tout cas en ce qui concerne le Covid-19. "Il est désormais très frileux, inquiet même", explique depuis Londres le journaliste Arnaud Comte. 

"Ils attendent de voir ce qu'il va se passer en Europe"

"Les Britanniques veulent à tout prix éviter une seconde vague. On a vraiment l'impression qu'ils attendent de voir un petit peu ce qu'il va se passer en Europe pour prendre des décisions, et notamment en France. Ils veulent aussi une stratégie claire." Au cœur de cette dernière, une application mobile de traçabilité des malades. Le Royaume-Uni est le pays où le plus de personnes sont mortes en Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, quitte Downing Street à Londres, le 18 mars 2020.
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, quitte Downing Street à Londres, le 18 mars 2020. (TOLGA AKMEN / AFP)