Reprise de l'école au moment du déconfinement : "Forcément, je suis inquiet, j'ai des doutes, comme tout le monde", reconnaît Christian Estrosi

Le maire Les Républicains de Nice, invité du "8h30 franceinfo", approuve "qu'on dise aux parents : ceux qui ne veulent pas renvoyer leurs enfants ne les renverront pas".

Christian Estrosi, le maire LR de Nice, était l\'invité de franceinfo le 12 novembre 2019
Christian Estrosi, le maire LR de Nice, était l'invité de franceinfo le 12 novembre 2019 (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Forcément, je suis inquiet, j'ai des doutes, comme tout le monde", déclare Christian Estrosi, maire Les Républicains de Nice, sur franceinfo vendredi 24 avril à propos de la réouverture des établissements scolaires. Le retour à l'école à partir du 11 mai, date de début du déconfinement, se fera sur la base du volontariat, a indiqué Emmanuel Macron. 

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi, 64% des personnes interrogées n'enverront pas au moins un de leurs enfants à l'école et 48% n'enverront aucun de leurs enfants en cours. "Ce qui me rassure c'est qu'on dise aux parents : ceux qui ne veulent pas renvoyer leurs enfants ne les renverront pas, affirme Christian Estrosi. C'est là que le cas par cas est intéressant".

"Créer un climat de confiance"

Certains parents craignent que des mesures ne soient pas prises lors de la réouverture des écoles. Pour Nice, "il faut savoir qu'en termes d'anticipation, on n'a pas attendu qu'on déclare la date d'ouverture des écoles. Nous avons décidé, il y a un mois, d'engager des travaux de fond dans plus de 160 écoles", explique le maire LR de la ville des Alpes-Maritmes. "Refaire tous les sanitaires, mettre en place des programmes de désinfection et après on interroge les parents. On veut créer un climat de confiance dans les écoles municipales", explique l'ancien ministre.

Christian Estrosi indique qu'à Nice "l'ensemble des personnels municipaux qui assurent l'accueil, l'administration, l'entretien" ont été dépistés. "Je prends les précautions nécessaires", affirme-t-il.