Rentrée scolaire : Emmanuel Macron a tenté d’apaiser les inquiétudes

Le ton de l’exécutif ne cesse de s’ajuster sur l’épineuse question de la rentrée des classes. Emmanuel Macron a été très prudent mardi 5 mai dans les Yvelines.

franceinfo

Emmanuel Macron voulait une opération d’apaisement. Pas de grandes annonces mardi 5 mai dans une école des Yvelines, mais un discours très conciliant avec les maires réfractaires de rouvrir les écoles. Le président ne veut pas les contraindre, affirmant comprendre l’angoisse des maires. L’idée qui prédomine est de les rouvrir de manière progressive.

Rassurer les enseignants

Emmanuel Macron a rendu hommage aux enseignants qui continuent de travailler à distance. À ceux qui hésitent à revenir enseigner, le président a précisé : "On ne vous mettra jamais en situation de danger". S’il est impératif que les enfants retournent à l’école pour ceux qui sont en décrochage ou ceux dont les parents qui reprennent le travail, cela se fera uniquement si les conditions le permettent et toujours sur les bases du volontariat. Un dilemme pour les parents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'une visioconférence internationale sur les vaccins contre le Covid-19, le 4 mai 2020, à Paris.
Emmanuel Macron lors d'une visioconférence internationale sur les vaccins contre le Covid-19, le 4 mai 2020, à Paris. (GONZALO FUENTES / POOL / AFP)