Renault prêt à supprimer 15 000 postes dont 4 600 en France

En grande difficulté financière, Renault pourrait décider de supprimer des milliers d’emplois. L’entreprise doit tenter de combler des pertes faramineuses.

FRANCEINFO

Renault tente de trouver une solution face à la situation économique très compliquée dans laquelle se trouve l’entreprise. Elle pourrait décider de se séparer de 8% de ses salariés : 15 000 postes sont donc menacés dans le monde, dont 4 600 en France. Les départs se feraient sur la base du volontariat. Une politique vivement dénoncée par les syndicats.

141 millions d’euros de perte en 2019

Le plan global de Renault doit être présenté vendredi 29 mai. Au total, ce plan doit permettre de réaliser près de 2 milliards d’économie. Une somme conséquente qui doit notamment aider à compenser les 141 millions d’euros de perte enregistrés sur l’année 2019. Aucune fermeture d’usine n’a été annoncée mais certaines activités vont être transférées d’un site à l’autre. Le groupe espère également accéder à un prêt de l’Etat de 5 milliards d’euros, sous certaines conditions.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Renault de Choisy-le-Roi, photographiée le 21 mai 2020.
L'usine Renault de Choisy-le-Roi, photographiée le 21 mai 2020. (MICHEL STOUPAK / AFP)