Relance économique : va-t-on vers une augmentation du temps de travail ?

Pour maintenir les emplois et relancer la croissance, les Français vont-ils devoir travailler plus ? Le débat fait rage depuis plusieurs semaines. Le chef de l’État, dimanche 14 juin, a répondu par la positive à cette question.

france 2

Travailler davantage pour relancer la France : qu’a voulu dire le président de la République lors de son allocution télévisée dimanche 14 juin ? Parle-t-il d’augmenter le temps de travail ? À Bercy, au ministère de l’Économie et des Finances, ce n’est pas une question tabou : le temps en entreprise doit être modulable. Une souplesse face aux 35 heures hebdomadaires déjà permise par certains dispositifs comme la semaine à 60 heures.

Un patronnat qui demande des mesures plus souples

Mais pour le patronat, il faut aller plus loin et baisser les charges sur les heures supplémentaires. "Le problème, c’est le coût de la trente-sixième heure. Et bien, faisons en sorte que pour les employeurs, ce soit net de charges, comme d’ailleurs pour les salariés jusqu’à 5 000 euros", estime François Asselin, président de la CPMEAutre solution, travailler plus signifie-t-il moins de congés pour les Français ? "Le Code du travail ne permet pas de supprimer les congés payés légaux, c’est-à-dire ceux qui sont institués par le Code du travail. En revanche, le Code permet de reporter dans le temps la prise de ces congés", explique maître Nicolas Mancret, avocat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés travaillent dans une usine de production de Renault à Sandouville (Seine-Maritime), le 30 septembre 2014.
Des salariés travaillent dans une usine de production de Renault à Sandouville (Seine-Maritime), le 30 septembre 2014. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)