Récession : "Le plan massif que nous avons mis en place est là pour apporter des réponses", assure Bruno Le Maire

La crise sanitaire que connaît la France en raison de la pandémie de coronavirus s'accompagne d'une crise économique. Bruno Le Maire s'est exprimé à ce sujet en direct du 20 Heures.

France 2

Quelles sont les entreprises les plus fragilisées par la crise sanitaire du coronavirus Covid-19 que nous traversons ? "D'abord, les hôtels et les restaurants : ils représentent 20% des appels pour assistance sur le numéro vert mis en place par le ministère de l'Économie, rapporte le journaliste Jean-Paul Chapel, en direct du plateau du 20 Heures. Viennent ensuite les commerces de détail, comme les boulangers, chocolatiers et boutiques de prêt-à-porter, avec 18%, les coiffeurs et esthéticiennes avec 8%, et, ensuite les entreprises du bâtiment, les artisans et les agences immobilières. Les demandes viennent surtout de trois régions : Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui représentent la moitié des appels. C'est parce que c'est là qu'il y a le plus d'activité économique en temps normal."

"Tout le secteur du tourisme prend ce choc de plein fouet"

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire s'était engagé à tout fait pour éviter les faillites et les licenciements ; pourra-t-il les éviter ? "On va tout faire pour les éviter et le plan massif que nous avons mis en place est là pour apporter des réponses, aussi bien à la grosse PME que nous avons vue dans l'aéronautique, que pour les secteurs qui sont les plus touchés, assure le ministre en direct du 20 Heures. C'est vrai que l'hôtellerie et la restauration ; tout le secteur du tourisme prend ce choc de plein fouet."

Le JT
Les autres sujets du JT
Bruno Le Maire, le ministre de l\'Économie, le 9 mars 2020 à Paris.
Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, le 9 mars 2020 à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)