Randonnée : une envie d'évasion peut coûter cher en plein confinement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Randonnée : une envie d'évasion peut coûter cher en plein confinement
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les grands espaces, éloignés des villes, doivent également respecter les consignes de confinement, même les zones les plus reculées sont surveillées, ce qui provoque la colère de certains.

Vue du ciel, la vallée de l'Ubaye, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, est une invitation au voyage. Chaque année, des milliers de sportifs sillonnent ces 800 km de sentiers balisés. Depuis un hélicoptère, une équipe du peloton de gendarmerie de haute montagne de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) surveille la zone. Ce jour-là, depuis les airs, aucun randonneur n'a été aperçu, mais la mission se poursuit à terre.

Incompréhension de certaines personnes

En montagne, la règle du rayon d'un kilomètre pour sortir s'applique également. Mais ces opérations sont aussi pour les gendarmes l'occasion d'aller rendre visite aux personnes les plus isolées, qui ne comprennent pas forcément l'instauration d'un périmètre de sortie pour une zone aussi peu dense que la vallée... L'heure est donc à la pédagogie, afin d'expliquer les règles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.