Port du masque obligatoire : à l'instar de Gérard Collomb, le maire de Sceaux demande au gouvernement de prendre "un décret à l'échelle nationale"

L'élu avait tenté d'imposer le masque dans les espaces publics début avril mais la justice avait annulé son décret.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le maire UDI de Sceaux et secrétaire général de l'Association des Maires de France (AMF) Philippe Laurent, le 21 novembre 2017 à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Le maire de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, Philippe Laurent, réagit jeudi 30 avril sur franceinfo aux propos du maire de Lyon, Gérard Collomb, qui souhaite que le port du masque soit obligatoire dans sa ville à partir du 11 mai.

>> Suivez les dernières informations sur le coronavirus avec notre direct

Le maire UDI de Sceaux a pris un arrêté le 6 avril pour imposer le port du masque dans l'espace public, avant que le tribunal administratif de Cergy-Pontoise ne le suspende deux jours plus tard. "Il faudrait que le gouvernement prenne un décret à l'échelle nationale pour obliger à ce port du masque dans l’ensemble de l'espace public, au moins dans un certain nombre de zones : on peut penser aux départements classés en rouge", affirme Philippe Laurent, également secrétaire général de l’Association des maires de France (AMF).

Selon lui, c'est une "mesure indispensable pour stopper cette épidémie". "Je suis en train de distribuer à toute la population de Sceaux des masques en tissu lavables et réutilisables. Tous les habitants de Sceaux auront demain soir des masques", annonce l'édile sur franceinfo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.