Pauvreté en France : les associations attendent un geste du gouvernement

Secrétaire général des Restos du Cœur, Philip Modolo attend que l’État reste au soutien des associations durant une crise qui s’annonce longue en France.

FRANCEINFO

La crise à la fois sanitaire mais aussi économique qui touche la France pourrait être amenée à durer encore un certain temps. Face à cette menace, les associations attendent un geste de l’État. Secrétaire général des Restos du Cœur, Philip Modolo souhaite avoir "l’appui des pouvoirs publics durant toute cette durée sinon nous serons incapables, financièrement, de faire face à la situation."

"Le droit pour chacun et pour tous"

Les inégalités restent encore très marquées en France et cela pourrait mettre en danger les plus défavorisés en ces temps de crise. Présidente d’ATD Quart Monde, Marie-Aleth Grard espère que "le droit pour chacun et pour tous soit vraiment respecté dans notre pays". Elle demande aussi des "mesures pérennes à la hauteur de cette crise" comme des formations pour les jeunes, la construction de logements et un RSA à un niveau "qui permet de vivre et non de survivre".

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux bénévoles des Restos du coeur dans le Loiret, le 26 mars 2020. Photo d\'illustration.
Deux bénévoles des Restos du coeur dans le Loiret, le 26 mars 2020. Photo d'illustration. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)